Page d’accueil

SmartGridsFrance-LogoLight


L’initiative des pôles de compétitivité
Energie et TIC français
dans le domaine des smart grids


energiviecapenergiesderbiimages_et_reseauxmedeeminalogics2e2scssystematictenerrdis

Présentation

Dix pôles français spécialisés dans le domaine de l’énergie et des TIC ont créé dès 2012 l’Interpôles SmartGrids French Clusters, un dispositif de collaboration et de concertation ayant pour objectif le développement et la valorisation de la filière Smart Grids française.

Depuis sa création en 2015, l’Interpôles SmartGrids French Clusters travail conjointement avec l’Association Think Smartgrids. De part l’ancrage territoriale des pôles et leur lien avec les éco-systèmes locaux, l’Interpôles SmartGrids French Clusters oeuvre au sein de la filière française avec une volonté d’être le relais et le porte parole des petites et moyennes entreprises ainsi que des collectivités locales.

 

Crédit photo : Flickr emmanuelvivier Réseau électrique Centrale photovoltaïque EoliennesCrédit photo : Flickr universeist

Les membres

Fibres EnergivieCapenergiesDerbiImages et RéseauxMEDEEMinalogicS2E2SCSSystematicTenerrdis

Les SmartGrids

En permettant la croissance des énergies renouvelables et leur intégration dans les réseaux électriques et en rendant possible l’émergence de services favorisant la maîtrise et l’optimisation de la consommation d’énergie, les SmartGrids constituent un levier essentiel de la transition énergétique. Ils cristallisent aussi des enjeux industriels.

Une nouvelle architecture de réseaux

Crédit photo : Flickr universeist
Crédit photo : Flickr Universeist

La croissance des énergies renouvelables constitue un véritable défi pour les réseaux électriques. L’intermittence de ces sources d’énergie et leur caractère décentralisé, obligent les acteurs de réseaux à repenser les architectures de réseaux. Ceux-ci vont devenir progressivement bidirectionnels et leur topologie en sera affectée. Les SmartGrids permettront d’optimiser les investissements nécessaires à cette évolution.

Rendre les réseaux électriques intelligents requiert l’hybridation des compétences et des technologies de trois familles d’acteurs : énergéticiens (fournisseurs d’électricité, fabricants d’équipements), acteurs des télécommunications et du logiciel, industries électroniques pour la conception d’une nouvelle génération d’objets connectés. La France dispose dans ces domaines d’acteurs de taille mondiale mais aussi de startups innovantes. Le tissu des entreprises de taille intermédiaire (ETI) reste en revanche encore trop limité.

Optimiser la consommation

Crédit photo : Flickr Brian Talbot
Crédit photo : Flickr Brian Talbot

Les technologies et les services en faveur de l’efficacité énergétique sont amenés à interagir de plus en plus avec les réseaux. Il s’agit ainsi d’optimiser le recours aux sources de production et d’assurer le pilotage d’un réseau allant vers plus de décentralisation. La gestion des pointes de consommation est particulièrement critique du fait des risques qu’elles font peser sur l’équilibre du réseau.

Les compteurs intelligents seront amenés à jouer un rôle clé entre d’un côté des services qui concernent l’optimisation de la consommation et de l’autre la gestion des contraintes des réseaux électriques. Son déploiement est essentiel. Le développement des bâtiments pouvant être consommateur à certaines heures, producteur d’énergie à d’autre, devra être considéré comme une chance pour l’innovation. Le compteur intelligent sera un des éléments de cette évolution, il à favorisera les innovations dans les technologies, les services et les usages des conomm’acteurs – et constituera l’un des enjeux des prochaines années.

La ville intelligente

Crédit photo : Flickr emmanuelvivier
Crédit photo : Flickr emmanuelvivier

Un peu plus de 50% de la population vit en milieu urbain : 70% en 2050. Les villes concentrent d’ores et déjà 75% de la consommation d’énergie et 80% de l’émission des gaz à effets de serre.

L’optimisation de la consommation d’énergie  va obliger à repenser l’écosystème énergétique urbain : stockage, effacement, bâtiments ou quartiers à haute performance énergétique voire à énergie positive,  méthanisation des déchets, réduction des émissions de GES couplée aux besoins énergétiques … Symétriquement, la mobilité s’appuiera  de plus en plus sur des technologies et infrastructures électriques.

Plusieurs démonstrateurs ont été déployés en France (notamment via le programme Réseaux électriques intelligents géré par l’ADEME et via le programme Institut d’Excellence en Energies Décarbonées géré par l’ANR).

Actions

SmartGrids French Clusters contribue activement au développement de la filière française des SmartGrids.

Promotion des TPE / PME Smart Grids françaises

SmartGrids French Clusters a pour mission principale la représentation et l’appui au développement des TPE / PME qualifiées Smart Grids françaises.

Promotion des Smart Grids auprès des territoires

SmartGrids French Clusters s’est fixé comme objectif de promouvoir et d’aider à l’implémentation des SmartGrids au sein des territoires.

TPE PMETerritoires

 

Plus d’information : Jean-Marc Molina, Secrétaire Général, jmmolina@mi2020.com

Projets

L’expertise des pôles de compétitivité est reconnue par l’ensemble de la filière française. Ils ont déjà engagé plus de 1,2 milliards dans plus de 200 projets SmartGrids financés ou à venir.

A3MAFFICHECOCROMEEGUISEENERGY POSITIVE IT 2.0GREENLYSHOUAT ET HOËDICISSYGRIDMILLENERMODELECNICE GRIDPOSTE INTELLIGENTPREMIOREFLEXERIDERSMART ELECTRIC LYONSMART ELECTRICITYSMART GRID VENDEESMART ZAESOGRIDVENTEEA