Greenlys : les enseignements du démonstrateur

Le projet GreenLys a réussi à fédérer des acteurs majeurs du marché ouvert de l’énergie et des activités régulées, mais aussi des entreprises industrielles et du monde scientifique et académique. Il s’agit de la première expérimentation française d’un système électrique intelligent en territoire urbain, menée simultanément sur les deux métropoles de Lyon et Grenoble. Nous vous livrons au travers de cet article une synthèse des enseignements apporté par Greenlys.

À l’heure où le réseau doit intégrer davantage de production d’énergies renouvelables, c’est-à-dire décentralisées et intermittentes, les Smart Grids visent à assurer l’équilibre de l’offre et de la demande d’électricité à tout instant. Le réseau doit être suffisamment équipé pour gérer les pointes, anticiper les anomalies, s’auto-cicatriser, et accompagner le client final dans sa propre consommation d’électricité en vue de limiter son empreinte écologique.

Levier majeur pour l’adaptation de nos systèmes énergétiques, le marché global des smart grids est estimé à 30 milliards d’euros. En France, le secteur pourrait générer 10 000 emplois directs en France d’ici 2020, pour un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros dont la moitié à l’export.

OBJECTIF

Concevoir un démonstrateur de réseau électrique intelligent (smart grids) de référence à l’échelle urbaine françaiseen vue de l’optimisation du système électrique de demain.

ACTEURS

Un cercle stratégique composé d’Enedis (ex-ERDF), Engie (ex-GDF Suez), Schneider Electric, GEG et Grenoble INP, avec la contribution d’Atos Worldgrid, le CEA-Liten, EDDEN (CNRS), General Electric, l’association Hespul, RAEE et RTE, et l’appui des Villes de Lyon et Grenoble, de Grenoble-Alpes Métropole et du Grand Lyon.

FINANCEMENT

Le budget total d’investissement de ce projet est de 43 millions d’euros dont 9,6 millions d’aide apportés par le Programme Investissements d’Avenir confié à l’ADEME, le reste relevant
de l’autofinancement.

CHIFFRES CLES

  • 59 000 effacements de consommation active
  • 400 expérimentateurs résidentiels et 4 sites tertiaires engagés
  • 3e démonstrateur international sur 169
  • 16 articles sur les innovations de GreenLys dans les conférences internationales et les revues scientifiques

RÉSULTATS

Lauréat du 1er Programme d’Investissements d’Avenir de l’État confié à l’ADEME, GreenLys concentre quatre ans d’expérimentations.

L’une des forces du projet réside dans sa capacité à faire interagir différentes briques innovantes :

  • la production d’énergie renouvelable, essentiellement solaire,
  • la distribution d’électricité intégrant les énergies renouvelables et des missions nouvelles au plus près des acteurs du marché,
  • l’optimisation des prévisions météo et l’incidence du rayonnement solaire avec la start-up Steady Sun, essaimée du CEA-INES,
  • les véhicules électriques,
  • les techniques de stockage d’énergie dans ces véhicules,
  • la prédictibilité du comportement du consommateur.

GreenLys a expérimenté le rôle-clé du consommateur résidentiel dans une situation de gestion active de la demande et de maîtrise de la consommation. Il a été proposé au consommateur des équipements dédiés, des offres et des services smart grids et un accompagnement personnalisé. L’appropriation de ces solutions et l’engagement des clients testeurs ont fait l’objet d’études sociologiques, permettant aux acteurs de la filière de segmenter leur offre.

Accélérateur d’innovations, GreenLys a aussi démontré la pertinence du compteur communicant Linky et de son infrastructure connectée, tant pour améliorer la gestion quotidienne de l’énergie que pour planifier le réseau.

CROISSANCE

GreenLys a précédé la mise en œuvre de nombreuses initiatives structurantes. L’association Think Smartgrids est ainsi née: elle représente la filière française des réseaux électriques intelligents et accompagne les acteurs membres dans leur développement en France et à l’international. Prenant le relais de SmartGrids France, l’association Think Smartgrids concrétise l’une des dix actions pointées sur la feuille de route du plan Réseaux Électriques Intelligents de la Nouvelle France Industrielle. Dans la foulée du lancement de GreenLys, plusieurs Smartgrids Campus ont été labellisés, dont celui de la région Auvergne- Rhône-Alpes, appelé à coordonner des actions avec ceux de Lille, Paris-Saclay ou encore Nice-Sophia-Antipolis.

Schneider Electric a pu tester avec succès son interface domotique de pilotage des appareils électriques et de gestion de l’énergie, Wiser. Cette solution est commercialisée en France et dans le monde.

PERSPECTIVES

L’approche globale de GreenLys offre aux acteurs du projet des opportunités considé- rables. Ils disposent ainsi de technologies et de services innovants qu’ils pourront déployer dans leur offre future. Ils ont aussi accès à des conclusions précises sur les conditions de création de valeur tant économique que technologique, sociétale ou environnemen- tale. Enfin, ils sont en capacité à proposer des recommandations d’action pour un système électrique performant et adapté aux enjeux de la transition écologique, générateur d’une véritable filière économique et industrielle.
L’adhésion au projet est forte : 82 % des ménages se sont dits «satisfaits» ou «très satisfaits » de l’expérimentation et 84 % sont déjà prêts à recommander le bouquet d’offres GreenLys à leurs proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *