les Régions Bretagne, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur renforcent leur partenariat

À l’issue du salon European Utility Week 2017, référence mondiale sur les Smart Grids (3-5 octobre à Amsterdam), les Régions Bretagne, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur ont décidé de coopérer dans le cadre d’un partenariat renforcé afin d’accélérer le déploiement des réseaux énergétiques intelligents.

Ce rapprochement marque une volonté forte de ces trois Régions pilotes d’avancer ensemble en faveur de la transition énergétique des territoires et de la compétitivité de la filière Smart Grids. Au travers de leurs projets respectifs SMILE et FLEXGRID, elles entendent fédérer un très large panel de réalisations et de savoir-faire innovants et complémentaires favorisant les flexibilités énergétiques, la mobilité électrique ou les productions d’énergies renouvelables. A l’occasion de ce salon, l’enjeu était de valoriser ces atouts à l’international.

C’est sur le stand de Business France que les partenaires ont dévoilé les principes de leur action commune : les trois Régions, qui comptent 8 millions d’habitants au total, fédèrent un vaste tissu de compétences et d’acteurs du numérique et de l’énergie : start-ups, PME innovantes, grands groupes, établissements d’enseignement et de recherche, pôles de compétitivité…

Adhérents de l’association nationale Think Smartgrid, les représentants de SMILE et de FLEXGRID, vitrines de l’offre française, souhaitent s’ouvrir ensemble aux marchés internationaux qui, sur le champ des smart grids, se déploient dans le monde entier.

Les trois Régions, porteuses des programmes SMILE et FLEXGRID, souhaitent aujourd’hui conjuguer leurs points forts : déploiement des smart grids à grande échelle, diversité et maturité des offres industrielles dans lesquelles toutes les productions renouvelables sont représentées (éolien, solaire, énergies marines, biogaz, géothermie…).

Depuis près d’un an, les Régions Bretagne, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur coopèrent en matière de données énergétiques et de synergies possibles avec d’autres Régions européennes. Elles s’engagent désormais à aller plus loin et à bâtir ensemble, d’ici début 2018, une feuille de route commune autour de quatre axes : internationalisation, Data énergie, mobilisation sociétale, innovation marchés et expérimentation réglementaire.

Les atouts conjugués des 3 Régions sur les « smart énergies » :

  • 300 acteurs industriels sur l’ensemble de la chaîne de valeur des smart-system énergétiques
  • 600 M€ d’investissements publics-privés à 2020
  • 100 projets use-cases susceptibles d’intéresser l’international
  • L’ensemble des technologies de production renouvelable inshore et offshore
  • Smart-cities dans les 5 métropoles, smart-factories et smart-farms
  • 6 grandes infrastructures, portuaires et aéroportuaires
  • 3 grands réseaux publics de bornes de recharge pour véhicules électriques…

Plus d’info :

http://www.flexgrid.fr
http://smile-smartgrids.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *